Participation de Madame la Ministre à l’événement « Intégrer les bâtiments et la construction dans les CDN »

  • -

Participation de Madame la Ministre à l’événement « Intégrer les bâtiments et la construction dans les CDN »

Le 5 décembre 2019 à la COP25, Madrid

Dans le cadre de la Conférence des Nations Unies sur les Changements Climatiques (COP25) qui se tient du 2 au 13 décembre 2019 à Madrid en Espagne, Madame Nouzha Bouchareb, Ministre de l’Aménagement du Territoire National, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville a prononcé le mot d’ouverture de l’évènement « Intégrer les bâtiments et la construction dans les Contributions Déterminée au niveau National (CDN) », tenu le 5 décembre 2019 à 9h au Pavillon NDC Partnership.
Cet événement, organisé par l’Alliance Mondiale pour les Bâtiments et la Construction la (GABC) et le Programme d’Efficacité Énergétique dans les Bâtiments (PEEB), a pour objectif d’échanger autour des bonnes pratiques permettant de rehausser l’ambition climatique dans le secteur du bâtiment.

Ont intervenu à cet évènement, des représentants du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable de l’Argentine, du Ministère des Ressources Naturelles et de l’Environnement du Vietnam, de l’Alliance pour l’Efficacité Énergétique (ALENER) (Mexique), de la Coopération Allemande GIZ, de la NDC Partnership et du Renewable Energy Policy Network for the 21st Century (REN21).
Madame la Ministre a souligné que le Royaume du Maroc compte parmi les premiers Etats à avoir contribué à l’émergence d’une prise de conscience mondiale quant au changement climatique, tel que Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Que Dieu l’Assiste, l’a rappelé dans son discours lors de la (COP 22). Elle a mis en exergue les objectifs du Partenariat de Marrakech pour l’Action climatique notamment, la mobilisation des acteurs étatiques et non étatiques afin d’accélérer l’action climatique et soutenir la mise en œuvre des Contributions Déterminées au niveau National.
Madame la Ministre a rappelé qu’un cadre favorable a été développé (volet réglementaire, volet gouvernance et programmes sectoriels) pour la mise en œuvre de la CDN Maroc qui vise une réduction totale de 42% des émissions des gaz à effet de serre (GES) d’ici 2030 par rapport au scénario normal des affaires, dont 25% est tributaire au soutien international.

Concernant le secteur du bâtiment, l’effort d’atténuation est fixé à 7.6% entre 2020 et 2030 et 8,3% au-delà 2030, avec un objectif de réduction d’environ 6 MtCO2 en 2030. Dans ce sens, plusieurs initiatives ont été entreprises notamment en matière de réglementation (la loi sur l’efficacité énergétique, la loi sur les énergies renouvelables, la réglementation thermique dans le bâtiment), en matière de gouvernance (l’institutionnalisation du comité national de l’efficacité énergétique dans le bâtiment) et en matière de projets concrets (les projets démonstrateurs et le projet de l’efficacité énergétique dans le bâtiment sélectionné par le Fonds NAMA Facility, etc).

Madame la Ministre a insisté sur la nécessité d’allier la dimension adaptation aux efforts d’atténuation et a mis en exergue les efforts du groupe de travail adaptation de la GABC et appelé à mobiliser l’appui technique et financier nécessaire pour définir les solutions appropriées permettant de renforcer la résilience des bâtiments pour protéger les populations les plus vulnérable, tout en prenant en considération les surcoûts générés et les contextes socio-économiques des pays en voie de développement.

Ces aspects seront abordés lors de la conférence internationale dédiée à l’adaptation du secteur du bâtiment aux risques des changements climatiques, qui sera organisée par le Ministère de l’Aménagement du Territoire National, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville en partenariat avec la GABC en octobre 2020 au Maroc, et dont les résultats seront annoncés lors de la prochaine COP.