Secrétariat Général du CNH

le Conseil National de l’Habitat (CNH), est une instance de réflexion et de concertation qui, sous, la présidence du Chef de Gouvernement, et en synergie avec les différents acteurs et opérateurs publics et privés concernés, œuvre pour la définition d’orientations, de stratégies, d’actions et de mesures aptes à promouvoir le secteur et qu’il peut proposer au gouvernement. Pour ce faire, un Secrétariat général siégeant au sein du ministère de l’Habitat et de la Politique de la Ville en est l’instrument d’exécution.

Le CNH est institué par le décret n°2-01-1011 du Rabia I 1423 (4Juin 2002) qui cadre ses prérogatives et son fonctionnement et précise la constitution de ses membres.

Missions

Le Conseil National de l’Habitat,

  • Procède à toute concertation susceptible de promouvoir le secteur de l’habitat et de la construction et à une meilleure adéquation entre l’offre et la demande de logement ;
  • évalue et donne son avis sur toutes les questions d’intérêt général relatives à l’habitat et à la construction notamment sur la situation et les perspectives du secteur, la satisfaction des besoins en logement des différentes catégories de la population, l’état du patrimoine, l’activité du secteur du bâtiment et la qualité de l’habitat ;
  • étudie et propose les orientations susceptibles d’éclairer l’action gouvernementale dans le domaine de l’habitat et de la construction ;
  • propose des mesures et des actions visant la promotion de l’habitat décent et l’amélioration des conditions d’habitat des ménages ;
  • contribue à la mise à niveau du secteur, à sa professionnalisation, à l’amélioration de son rendement et à l’efficacité de l’action des opérateurs tant publics que privés ;
  • développe la concertation entre les différents acteurs et partenaires concernés notamment les départements ministériels, les associations, les établissements publics, semi-publics et privés ;

Le Conseil National de l’Habitat peut être consulté par le département chargé de l’habitat, les départements ministériels intéressés ou par toute organisation professionnelle membre du Conseil.

Fonctionnement

Les modalités de fonctionnement du CNH font l’objet d’un règlement intérieur approuvé par le Conseil.

Le CNH se réunit au moins une fois par an sur convocation de son président et chaque fois qu’il est nécessaire. Sa réunion annuelle est l’occasion de présenter aux membres du Conseil, le bilan de la saison écoulée ainsi que le plan d’action proposé pour la saison suivante.

Les membres du CNH travaillent en concertation au sein de commissions spécialisées dont la composition et les attributions sont tributaires de la nature des travaux de réflexions menés. Ces commissions se réunissent, soit à la demande du président du CNH ou encore à la demande de leurs présidents, autant de fois que les besoins l’exigent.

Ces commissions traitent de toutes les questions qui leur sont soumises par le Conseil, à qui elles présentent les résultats de leurs travaux lors de la tenue de la session.

Le Secrétariat Général du CNH

Cette entité a pour mission de:

  • Veiller à la préparation des réunions, élabore les projets d’ordre du jour et suit l’exécution des décisions du Conseil National de l’Habitat;
  • Coordonner les activités des différentes commissions du Conseil;
  • Préparer un rapport annuel des activités du Conseil qui est approuvé par ledit Conseil et soumis au Gouvernement ;
  • Mener une réflexion sur divers thèmes susceptibles de renforcer l’action du Ministère pour la promotion du secteur et ceci dans le cadre d’une concertation élargie avec les différents partenaires.
    Organes de gouvernance.

Le CNH est constitué de représentants de l’Administration, des organismes publics et semi-publics, des établissements financiers et professionnels.

1. L’administration :

  • l’autorité gouvernementale chargée de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville ;
  • l’autorité gouvernementale chargée de l’énergie, des mines et du développement durable;
  • l’autorité gouvernementale chargée de l’économie et des finances;
  • l’autorité gouvernementale chargée de l’intérieur;
  • l’autorité gouvernementale chargée du plan ;
  • l’autorité gouvernementale chargée des habous et des affaires islamiques ;
  • l’autorité gouvernementale chargée de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau ;
  • l’autorité gouvernementale chargée de l’emploi et de l’insertion professionnelle ;
  • l’autorité gouvernementale chargée de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique ;
  • l’autorité gouvernementale chargée de la famille, de la solidarité, de l’égalité et du développement social ;
  • l’autorité gouvernementale chargée de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts;
  • l’autorité gouvernementale chargée de la culture et de la communication ;
  • l’autorité gouvernementale chargée de l’industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique;
  • l’autorité gouvernementale chargée du tourisme, du transport aérien, de l’artisanat et de l’économie sociale ;

2. Les organismes publics et semi-publics :

  • le directeur de la Caisse de dépôt et de gestion ou son représentant ;
  • le directeur de la Caisse nationale de la sécurité sociale ou son représentant
  • le directeur de l’Agence de développement social ou son représentant ;
  • le directeur de l’Office du développement de la coopération ou son représentant ;
  • le directeur de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable ou son représentant ;
  • le directeur de Groupe d’aménagement Al Omrane son représentant ;
  • le directeur de l’Agence de logements et d’équipements militaires ;
  • le directeur du Fonds d’équipement communal.

3. Les établissements financiers et les professionnels :

  • le président directeur général du Crédit immobilier et hôtelier ou son représentant ;
  • le président directeur général de la Banque populaire ou son représentant ;
  • le président du groupement professionnel des banques du Maroc ou son représentant;
  • le président de l’Ordre national des architectes ou son représentant ;
  • le président de l’Ordre national des ingénieurs-géomètres topographes ou son représentant ;
  • le président de la Fédération nationale des chambres de commerce, de l’industrie et de services ou son représentant ;
  • le président de la Fédération nationale des compagnies d’assurances et de réassurances ou son représentant ;
  • quatre représentants de la profession de l’immobilier, du bâtiment et des travaux publics désignés par le Premier ministre sur proposition de l’autorité gouvernementale chargée de l’habitat parmi les organisation professionnelles les plus représentatives.

Outre les membres permanents, le Conseil national de l’habitat peut s’adjoindre toute personne dont l’avis peut lui être utile en raison de ses compétences ou de ses responsabilités au sein de l’administration ou dans le domaine de l’habitat.


Actualités