BÂTIMENTS § EFFICACITE ENERGETIQUE

Afin de réduire sa facture énergétique, la Maroc a adopté une stratégie nationale d’efficacité énergétique qui vise à réaliser une économie d’énergie d’environ 20% à l’horizon 2030 à travers une meilleure utilisation de l’énergie dans tous les domaines d’activité économique et sociale.  

Le bâtiment est l’un des grands secteurs consommateurs d’énergie au Maroc, il représente 33% de la consommation énergétique finale et enregistre une forte croissance de la consommation énergétique annuelle.

L’intégration des techniques de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables dans le secteur de la construction est parmi les leviers qui permettront de relever les défis énergétiques du Royaume et d’atteindre ses objectifs en matière de lutte contre le changement climatique.

Le Règlement   Général   de   Construction   fixant   les   règles   de   performance   énergétique   des constructions

RGC

 Télécharger le Règlement

Le règlement général de construction fixant les règles de performance énergétique des constructions définit des exigences en matière de performance énergétique de l’enveloppe afin de réduire la consommation énergétique et d’améliorer le confort thermique dans les nouveaux bâtiments.   

 

 Le chauffe-eau solaire dans le bâtiment collectif

CHAUFEAU

Télécharger le guide

Avec plus de 3000 h/an d’ensoleillement, et une irradiation de 5 kWh/m2/jour, le Maroc dispose d’un gisement solaire considérable. Le secteur du bâtiment résidentiel et tertiaire représente 33% de la consommation énergétique finale au Maroc et enregistre une forte croissance de la consommation énergétique annuelle.

L’utilisation de l’énergie solaire pour la production d’eau chaude sanitaire est une option simple et efficace qui permettra d’atteindre les objectifs énergétiques du Maroc dans le secteur du Bâtiment.

 

 Guide des bonnes pratiques de la maîtrise de l’énergie à l’échelle de la ville et de l’habitat

guide_bonnes_pratiques_dqat

 Télécharger le guide

Le guide des bonnes pratiques de la maîtrise de l’énergie à l’échelle de la ville et de l’habitat s’inscrit dans le cadre de la promotion de l’introduction des techniques d’efficacité énergétique et des énergies renouvelables à  l’échelle de la ville et de l’habitat.

 

L’Etude de faisabilité de la mise à niveau énergétique du siège du Ministère de l’Aménagement du Territoire National, de l’Urbanisme, de l’Habitat  et de la Politique de la Ville

Des efforts importants ont été déployés afin de promouvoir l’intégration des techniques de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables dans le secteur de la construction. Bien que les actions réalisées aient porté essentiellement sur les nouvelles constructions, le parc existant présente un potentiel important de réduction de la consommation d’énergie qu’il faudra exploiter afin de relever les défis énergétiques dans le secteur du bâtiment, et notamment au niveau des bâtiments publics.

L’Etude d’impact énergétique de la  Ville Nouvelle de Sahel Lakhyayta

En vue de limiter l’impact environnemental potentiel qui pourra être généré par l’implantation des villes nouvelles et afin d’optimiser les consommations énergétiques prévisionnelles de ces villes, les études d’impact énergétique des villes nouvelles Chrafate et Lakhyayta ont été initiées afin d’évaluer les consommations et les potentiels d’efficacité énergétique des villes nouvelles et de prévoir les mesures nécessaires permettant d’atténuer leurs niveaux de consommation d’énergie.