Encadrement et Accompagnement des acteurs

La politique de la ville s’inscrit dans une démarche contractuelle et itérative  avec les acteurs et les partenaires locaux (communes, régions, provinces, préfectures, services déconcentrés, autorités locales, secteur privé, associations, …) afin d’agir sur les dysfonctionnements au niveau des territoires objets des interventions et de résorber les déficits en termes de services et d‘équipements de proximité, notamment.

Il s’agit de co-construire une vision régionale de développement des territoires basée sur une programmation qui va au-delà de l’urgence ou du court terme pour l’inscrire dans le moyen terme, tout en offrant une marge de manœuvre plus large aux acteurs en matière de priorisation des actions à mettre en œuvre.

Il est important d’œuvrer en étroite collaboration avec les partenaires pour cibler les territoires prioritaires et les actions à entreprendre et garantir les conditions optimale pour leur implémentation.

Pour cela, l’accompagnement des acteurs s’avère fondamental pour leur permettre d’asseoir cette vision commune et concertée qui réponde véritablement aux attentes des populations concernées en termes d’amélioration du cadre et des conditions de vie, conformément aux orientations stratégiques du Ministère.

Aussi, est-il important d’œuvrer d’une manière concertée avec les partenaires à l’amélioration de l’impact socio-économique des projets en ciblant les territoires prioritaires et les actions à entreprendre, sans perdre de vue les préoccupations relatives à la durabilité, aux accessibilités et au genre.

Un accompagnement donc qui va au-delà du souci de formaliser les engagements des parties prenantes et/ou de leur contractualisation, pour enclencher une dynamique nouvelle qui ambitionne le renforcement du sentiment d’appartenance à la ville et son appropriation positive par ses habitants.

Pour cela, le Ministère s’emploie de plus en plus à inciter les communes à faire preuve d’imagination dans la définition des projets de politique de la ville.  L’aménagement de pistes piétonnes et cyclables et des voies dédiées aux bus et aux vélos, l’aménagement des abords des oueds lorsqu’ils traversent les villes, l’aménagement de parcs de jeux dans les forêts urbaines et péri-urbaines, sont autant de projets susceptibles de promouvoir la cohésion sociale et l’intégration urbaine.

Ou encore des plans de mobilité intelligents qui épargnent les citoyens des déplacements superflus réduisant ainsi les émissions à effet de serre, un éclairage intelligent et écologiquement viable, des techniques innovantes de récupération des eaux grises, le recours aux nouvelles technologies d’information et de communication avec la mise en place de dispositifs ad-hoc de collecte et d’analyse des données relatives aux usages et comportements des citoyens,… Autant d’initiatives, et bien d’autres, qui restituent la ville à ses habitants. C’est dire tout l’effort d’accompagnement entrepris par le Ministère.

Guide de la politique de la ville

Le guide de politique de la ville, destiné aux acteurs locaux, se veut un outil didactique en matière de montage et de mise en œuvre des projets de politique de la ville. Il décline le concept de la politique de la ville, ses principes, ses objectifs et ses finalités. Il sert aussi comme base pédagogique pour l’initiation et l’élaboration des programmes de formation continue.

Formation

L’initiative de mettre au point un plan de formation au profit des ressources humaines du Ministère et des représentants des acteurs/partenaires consacre la volonté de poursuivre l’accompagnement des acteurs et de permettre, à terme, d’harmoniser l’acception du concept et sa déclinaison sur le plan opérationnel.

Ce plan de formation met l’accent sur l’ingénierie d’élaboration, de mise en œuvre et de suivi-évaluation des projets de politiques de la ville, avec à la clé des ateliers pratiques.