Les Indicateurs du Secteur

  • Production en habitat :

Durant l’année 2015 : 

  • Les mises en chantier en habitat en 2015: 

Le nombre d’unités mises en chantier s’est élevé à 116(soit +2,8% /2014):

  • logements : 183.234
  • lots : 41.882

Le nombre d’unités de restructuration s’est élevé à 742 (soit +0,6% /2014).

Le nombre d’unités produites élevé à 973(soit +21,4% /2014):

  • logements : 168.567
  • lots : 38.406

Le nombre d’unités de restructuration s’est élevé à 146 (soit +0,2% /2014).

Durant l’année 2016 : 

Mises en chantiers  de  288.779 unités :

  • 243 unités lots et logements (dont 139.114 unités économiques et sociales) ;
  • 536 unités de restructuration.

Production de 226.829 unités :

  • 367 unités lots et logements (dont 117.226 unités économiques et sociales) ;
  • 462  unités de restructuration.

production

  • Projets de logements sociaux à 250.000 DH :

Dans le cadre du dispositif du logement social à 250.000 DH.HTVA, de 2010 et à fin mars 2016, 936 conventions ont été signées, avec une consistance en logements qui atteint 1.476.091 unités. 894 conventions relèvent du secteur privé et 42 relèvent du secteur public.

684 projets ont été mis en chantiers, avec une consistance prévue de 474.532 logements.

249.204 logements ont eu le certificat de conformité (conformité par rapport au cahier des charges) lequel est délivré par le représentant du MHPV au niveau régional et local.

  • Projets de logements sociaux à 140.000 DH :

Depuis 2008 et à fin mars 2016, 63 conventions ont été signées. La production de logements à faible valeur immobilière a atteint  35.324 unités tandis que les mises en chantiers ont atteint 52.480 logements.

  • Projets de Logement de la classe moyenne :

En application à sa politique de faciliter l’accession à la propriété à toutes les tranches sociales, notamment celles appartenant aux couches moyennes, le Gouvernement, a mis en place en 2013 un produit spécifique aux classes moyennes, en définissant ce segment par ses caractéristiques techniques et de commercialisation, à savoir, une superficie allant de 80 à 150 m² et un prix de vente ne dépassant pas les 7200DH TTC. Ce programme est destiné aux ménages dont le revenu ne dépasse pas 20.000DH net. Les acquéreurs de ce type de logements bénéficieront d’exonérations sur les droits d’enregistrement, du timbre et des droits d’inscription sur les titres fonciers.

  • Ventes de ciment en 2016 :

A fin avril 2016, la consommation du ciment a atteint 5,1millions de tonnes. Soit une augmentation de 4% par rapport à fin avril 2015.

  • Encours des crédits à l’immobilier

A fin février 2016, l’encours de crédits à l’immobilier a franchi le seuil de 241,34MMDH, ce qui représente 27% du total des crédits à l’économie.

A fin juin 2017, l’Encours des Crédits à l’Immobilier a franchi le seuil de 254,285 MMDH contre 245,057 MMDH enregistrait à fin juin 2016 (soit un taux de croissance de 3,8%.

Le taux de contribution de l’Encours des Crédits à l’Immobilier dans le concours à l’économie s’élève à 25,7%.

Source : BKAM

credits

Crédits Damane Assakane :

Crédits accordés dans le cadre du FOGARIM :

A fin avril 2016, 130.435 ménages ont bénéficié de la garantie FOGARIM pour un montant de 20,18MMDH.

A fin juillet 2017, 756 ménages ont bénéficié de la garantie FOGARIM pour un montant de 22,5 MMDH.

Crédits accordés dans le cadre du FOGALOGE :

A fin avril 2016, 27.226 ménages ont bénéficié de la garantie FOGALOGE pour un montant de 7,84MMDH.

A fin juillet 2017, 120 ménages ont bénéficié de la garantie FOGALOGE pour un montant de 9,45 MMDH.

Source : CCG

damane assakane

 

 

  • Investissements Directs Etrangers à l’Immobilier (IDEI) :

Entre janvier et septembre 2015, les recettes des IDEI ont atteint 8,18MMDH.

En  2016 : les IDEI ont atteint 11,9 MMDH contre 9,9 MMDH en 2015, soit une augmentation de +19,5%.

 

  • Emploi dans le secteur :

6000 postes créés entre le 1er trimestre 2016 et celui de 2015, avec 11.000 postes créés en milieu urbain et 5000 postes perdus en milieu rural.

En 2016, le secteur BTP a employé 1.038.000 personnes et a créé 36.000 emplois :

  • 13.000 postes créés en milieu urbain ;
  • 23.000 postes créés en milieu rural.

Entre le T2-2017 et le T2-2016 : création de 7.000 postes :

  • 2.000 postes créés en milieu urbain;
  • 5.000 postes créés en milieu rural.

emploi

  • FBCF du secteur BTP :

En 2016, le secteur BTP a Contribué de 47%  dans la FBCF totale : 144,76 MMDH contre141,61MMDH en 2015 soit une augmentation de 2,2%.

Source : HCP

FBCF

  • Taux débiteurs:

Au cours du deuxième trimestre de l’année 2017, le taux débiteur appliqué par les Banques aux Crédits à l’immobilier s’est établi à 5,25, soit une régression de 3,5% par rapport au taux appliqué durant le deuxième trimestre de l’année 2016 (5,44%).

Source : BKAM

debiteurs

  • Valeur Ajoutée du secteur BTP:

En 2016, la valeur ajoutée du secteur BTP a atteint, selon les données du HCP, 58,25 MMDH contre 54,58 MMDH en 2015, soit une évolution annuelle de 6,7%.

Source : HCP
 

valeur