PROGRAMME DE MISE A NIVEAU URBAINE

 Mise à niveau urbaine et intervention dans les quartiers sous équipés « MANU »

Objectifs stratégiques 

Généraliser l’accès aux équipements de base et améliorer le cadre bâti et la qualité des espaces urbains dans les villes

H

 

[ngg_images source= »galleries » container_ids= »3″ gallery_width= »600″ gallery_height= »400″ cycle_effect= »fade » cycle_interval= »10″ show_thumbnail_link= »1″ thumbnail_link_text= »[Montrer sous forme de vignettes] » order_by= »sortorder » order_direction= »ASC » returns= »included » maximum_entity_count= »20″ display_type= »photocrati-nextgen_basic_slideshow »]

C’est dans le sens des efforts déployés par le Maroc pour lutter contre les différents aspects de marginalisation et de précarité sociale que s’inscrit les actions du MATUHPV souscrites particulièrement dans le cadre des programmes « Villes sans bidonvilles » et  la  mise à niveau urbaine et l’intervention dans les quartiers sous équipés. 

De quoi s’agit- il ?

La mise à niveau urbaine ou MANUainsi que les interventions dans les quartiers sous équipés constituent des programmes  qui participent dans la lutte contre l’exclusion en milieu urbain à travers la généralisation de l’accès aux équipements et aux infrastructures de base au profit des quartiers sous équipés.

Les principaux objectifs recherchés sont l’amélioration des conditions d’habiter des ménages, la régularisation de la situation foncière, la préservation du contexte socio-économique et l’intégration des quartiers non réglementaires marginalisés dans le tissu urbain. Ces approches combinent l’intervention effective et des actions de prévention basées sur un équipement  foncier ambitieux.

Cesapproches globales et intégréesconcernentautant le cadre bâti que la qualité des espaces urbains dans les villes à travers notamment des programmes quicontribuent à l’amélioration du cadre urbanistique des agglomérations car ils favorisent les conditions d’accessibilité des quartiers et l’amélioration de l’accès aux services de proximité.

Quelle cible ?

Depuis son lancement en 2002, ce programme a permis l’amélioration des conditions de vie de près de 1.6 millions de ménages, en leur offrant des réponsesen rapport avec les problématiques urbaines : assainissement, alimentation en eau potable, mobilité et circulation, éradication des foyers d’insalubrité, anticipation des extensions urbaines,…En chiffres, 569 conventions ont été signées entre 2002 et 2017, pour un coût global de 22,33 milliards de DH, et une subvention du MATUHPV qui s’élève à 13,02 milliards de Dhs.

Gouvernance du programme et fondements

Définie comme étant une approche globale et intégrée qui consiste en une série d’interventions sur les tissus urbains concernés, la mise à niveau urbaine est fondée sur la synergie et la bonne concertation entre l’ensemble des partenaires concernés par le développement urbain au Maroc. Les différents intervenants et partenaires sont appelés à mettre en place des démarches préventives qui s’appuie sur un aménagement foncier ambitieux et adapté aux couches des populations cibles dansl’objectif d’endiguer le phénomène et le régulariser en l’intégrant comme forme d’urbanisation.

   tel